top of page

Droit dans mes bottes

Théâtre

DS6_5949_1 copie_edited.jpg

EXTRAIT

 

Tu veux prendre les choses en mains ? Vas y ! Tu as fait une école, tu  penses tout savoir. Mais tu sais rien. L’agriculture, ça s’apprend pas dans les écoles, ni dans les théâtres. Ca s’apprend avec l’expérience. »  

P1050115_edited.jpg

Présentation

 

Premier volet d’une trilogie sur le travail, Droit dans mes bottes est une réflexion sur le monde agricole à travers une histoire intime et familiale.

Il interroge notre lien à la Terre, à nos racines.

Une ferme familiale, un père et sa fille.
Deux générations qui se frottent et se confrontent autour de la question centrale de la transmission. Agriculteur à l’ancienne, Max pense croissance, pesticides et profit.

Passionaria d’une nouvelle agriculture, Jeanne pense solidarité, environnement et bien-être écologique.
Entre eux germe un conflit qui ravive le lien à la terre, à l’expérience sensible du productivisme, à l’héritage. Visions du monde contraires, conflit générationnel, société patriarcale, difficulté à communiquer... comment transformer les choses de façon fertile plutôt que destructrice ?

Droit dans mes bottes sème les graines d’une réflexion philosophique et politique sur le monde agricole, notre lien à la terre nourricière et à nos racines.

DSC_0045.JPG

Notre compagnie a choisi de s’implanter en milieu rural, dans un petit village du Gers, à Termes d’Armagnac. Il est donc tout naturel que nous nous soyons questionnés sur les sujets qui animent les habitants de ce territoire. L’agriculture y occupe une place centrale. Je suis donc allée à la rencontre d’agriculteurs, de paysans, aux pratiques diverses (bio, raisonnés, conventionnels).

Afin d'avoir une vision systémique et complexe du sujet, il m’a semblé intéressant de mener une réflexion plurielle et transversale. Ces échanges avec ces femmes et ces hommes qui nous nourrissent et sans lesquels nous ne pourrions pas vivre ont alimenté mon écriture. J’ai enrichi ma réflexion par la lecture d’ouvrages sociologiques et littéraires. A partir de cette matière foisonnante, j’ai choisi d’écrire une fiction.

Une fiction inspirée du réel, une fiction donc documentée.

L’agriculture d’après-guerre s’est engagée à nourrir l’humanité, mais l’a fait à coups de machinisme, de pesticides, des moyens qui font aujourd’hui débat.
Alors quelle est la bonne recette pour changer l’ordre des choses ? Sans doute pas en opposant les uns aux autres (bios vs conventionnels, ruraux vs citadins). Plutôt en réfléchissant à ce que nous pourrons inventer et construire collectivement.

Le monde est en mutation et il n’est pas simple de quitter un système centré sur la croissance et le profit pour construire une société plus vertueuse fondée sur la solidarité et le bien-être écologique. C’est tout le conflit qui oppose Max à Jeanne, sa fille (qui veut reprendre la ferme familiale pour proposer quelque chose de plus alternatif). Edin, ouvrier agricole, réfugié bosniaque, se retrouve témoin de cet affrontement. Impuissant à apaiser les tensions, il porte un regard philosophique et forcément politique sur le monde qui l’entoure ; monde rural peu représenté sur les scènes de théâtre.

Le plateau se divise en trois espaces. La cuisine de Max, l’espace d’Edin et le champ.
A l’âpreté du texte, à la stérilité des dialogues s’opposent une sensualité, un rapport chaud aux éléments. De leur impossible dialogue jaillissent des monologues, puis des temps suspendus où les corps prennent le dessus.

scotch.png
DS6_5964_1.jpg

Distribution: 

Texte et mise en scène : Marie Delmarès

Collaboration artistique de Jacques Grizeaud

Acteurs : Marie Delmarès, Cyril Graux, Michel Richard

Public : à partir de 12 ans

Durée : 80 minutes

Production: Les attracteurs étranges

avec le soutien du conseil départemental du Gers, de la  Fondation Terroirs/ paysages culturels, de la chambre d'agriculture du Gers, de la MSA Pyrénées Sud, de la MSA Gironde, de la MSA Sud-Aquitaine, et du Crédit Agricole.

CALENDRIER

 

2020 :

Août : Création au Festival Les Moissons d’été Espace culturel La Forge, Portets (33)

2021 :

Lycée agricole de Blanquefort (33)
Festival « Les soirées d’été en Lubéron » (84)
Ecomusée de Cuzals (46)
Château de Mons (32)
Salle du Maroc, Morcenx (40)
Montaut, Ariège (09)
3 représentations pour la Chambre d’Agriculture du Gers pour des journées professionnelles autour de la transmission (Samatan, Mirande, Vic Fezensac) (32)

2022 :

L’Astrada, scène conventionnée, Marciac (32)
Salle Le Reflet, Tresses (33)
Salle Le Vox, St Chrystoly de Blaye (33)
Mois de l’environnement, Communauté de communes Ile de ré (17) Centre culturel de Créon, Festival (33)

Théâtre du Cloître, scène conventionnée, Bellac (86) : 2 représentations Théâtre des Carmes, Condom (32)
Festival Tintam’Art, Rabastens de Bigorre (65)
Théâtre des 4 saisons, Gradignan (33) pour l’AG de la MSA

Été métropolitain, 4 représentations à Pessac, Villenave d’Ornon, Parempuyre, St Louis de Montferrand (33)
Bienvenue à la Ferme, 2 représentations à Issor et Boumourt (64)
CE Ariane Groupe, Le Haillan (33)

2 représentations organisées par la MSA Gironde, salle Vauban à Bazas, et au Théâtre de Reignac (33)

2023 :

L’Alambic des Arts, Villeneuve de Marsan (40)
Centre culturel Michel Manet, Bergerac (24)
Salle des fêtes, Apt (84)
20 ans de Terre de liens Aquitaine, Puysseguin St Emilion (33) Communauté de communes Astarac Arros (32)

Bienvenue à la Ferme, 2 représentations à Labastide Clairance, Lucq de Béarn (64) Communauté de communes Sicoval, Castanet Tolosan (31)
Salle Jean Jaurès, Varhiles (09)
Tournée en région PACA ( 5 dates)

2024

12 janvier - Espace Georges Brassens, St Médard en jalles (33)

Du 15 au 19 avril- Tournée dans les Lycées agricoles du Vaucluse (84)

17 et 18 juillet- Festival du Théâtre du Grand Rond, Toulouse (31)

aout- Festival Les moissons d'été, Termes d'Armagnac (32)

31 août - Tourtouze (09)

Droit%20dans%20mes%20bottes%205_edited_edited.jpg
277362357_10158909388482809_4923367536840722438_n.jpeg
Droit%20dans%20mes%20bottes%209_edited.jpg

Extraits de Presse

le-journal-du-gers.jpeg

« Le spectacle de cette veille de fin du Festival a eu énormément de succès. Droit dans mes bottes est une pièce de la Compagnie Les Attracteurs étranges, écrite, mise en scène et jouée par Marie Delmarès, en compagnie de Jasmin Ljutic et Michel Richard. Il s’agit d’abord de l’incompréhension entre un père paysan attaché à l’agriculture classique et à ses vaches et une fille, partie pour Paris pendant quinze ans, qui veut faire son retour à la terre. Mais c’est l’occasion de soulever les principaux problèmes du monde agricole français, dans lequel un agriculteur se suicide chaque jour. Et c’est un réfugié bosniaque qui tente de réconcilier père et fille... »

Roland Houdailles Le journal du Gers, 8 août 2020

IMG_20201117_142221_964_edited.jpg
DDMB articlevauclusematin19juin21.jpg
Mars 30, Doc. 2.jpg
277771793_10158919716537809_7762216988208339597_n.jpeg
332107132_1422462748556907_135614045578164683_n.jpeg
droit ds bottes.jpg
article DDMB.jpg
La dépêche.jpg

Témoignages spectateurs

« Une superbe soirée avec trois très bons comédiens au service d’une pièce aux dialogues magnifiquement ciselés et d’une actualité brûlante »

« Ce qui m'a le plus frappé dans cette représentation, c'est la finesse de la mise en scène. La direction d'acteurs est juste, l'occupation du plateau est claire, les espaces intérieurs, extérieurs sont là. J'ai beaucoup aimé la musique aussi. Elle est le lien charnel entre Jeanne et le voisin. Sur le texte, oui, c'est une pièce sur l'enracinement, la capacité du monde agricole à évoluer, la dureté de la condition de ceux qui travaillent la terre, sur tous ces non dits, ces incapacités à communiquer en famille...

Marie de Beaumont (autrice)

« Tu as été juste dans ton texte, il n'y a pas de stéréotypes. C'est bluffant comme tu as su nous écouter et comme tu as su retranscrire avec de jolis mots notre quotidien...à la fin j'ai failli crier Marie ministre de l'agriculture...tu as su montrer aussi que l'agriculture et la culture vont bien ensemble....si je devais parler en ying et yang la terre c'est le père et toi tu nous montres l'équilibre avec le féminin qui vient faire vivre la terre, le sol... bref il y a beaucoup de symboles. J'ai été heureuse d'avoir pris du temps pour venir voir le spectacle.. ça fait comme quand on lit, on s'évade....Merci pour ces instants d'évasion et pour ces souvenirs...... »

M. D ( Agricultrice )

« Un grand MERCI, c'était super ! Un magnifique trio de comédiens !

Et bien sûr, une soirée forte en émotions. »

N. F

« C'était très émouvant » 

F.T

« "Superbe pièce finement écrite avec beaucoup de sensibilité. Belle mise en scène et belle énergie. Un jeu d'acteurs très juste. Les personnages sont incarnés par 3 comédiens dotés d'une grande sincérité et sensibilité. Beaucoup d'émotion et de tendresse. Une approche dramatique, avec toutefois de l'humour et de la tendresse, sur le thème de la famille et du monde agricole. Reflet de la réalité. A voir absolument ! J'y retournerai sans hésiter. Bravo et merci ! "

B. B

« Une peinture du monde agricole actuel tiraillé entre rentabilité et sauvegarde de cette richesse qu’est la terre ! Une histoire de famille aussi : les relations père-fille mises en abime dans cet univers de taiseux  et le talent de Marie Delmarès qui met en scène et joue sa nouvelle pièce devant un public venu nombreux . »

C. S

« Bravo aux trois comédiens, c'était vraiment très bien. Vous jouez vos rôles à merveille. Humour et émotion ont rythmé cette soirée. A voir et à revoir sans modération. »

C. L

« Une performance tendre et réaliste, engagée et émouvante. »

B. Le N.

Bravo pour l’écriture, la mise en scène et toute l’énergie et l’émotion de « Droit dans mes bottes »

M. D

« Spectacle superbe tant en interprétation qu’en émotions. Merci. »

N. B

bottom of page